adidas Originals ADICOLOR CREW Sweatshirt black D83i9vo

SKU-13260-lui235
adidas Originals ADICOLOR CREW - Sweatshirt - black D83i9vo
adidas Originals ADICOLOR CREW - Sweatshirt - black
Ligue d'Escrime de Picardie
JCREW WASHED PEPLUM JACKET FUR COLLAR Veste légère ridge khaki isqBh
Nike Performance CREW MOCK RUN DIVISION Tshirt de sport blue pnBpHhlj
Ligue d'Escrime de Picardie
Connexion
mintamp;berry Débardeur dark blue WxSc7

Messu M. (2006), Des Racines et des ailes , Paris, Éditions Hermann.

Format
APA
MLA
Chicago
Le service d'export bibliographique est disponible pour les institutions qui ont souscrit à un des programmes freemium d'OpenEdition. Si vous souhaitez que votre institution souscrive à l'un des programmes freemium d'OpenEdition et bénéficie de ses services, écrivez à : access@openedition.org .

Schnapper D. (2008), «Les enjeux démocratiques de la statistique ethnique», Revue française de sociologie , vol. 49, n°1.DOI : Dorothy Perkins NAVY BORDER FLORAL PROM SKIRT Jupe trapèze navy b8vd0D

Notes

1 «Dites individualistes», par là je veux d’abord souligner que je n’accorde aucun primat à l’individu dans la formation de la société. Toute société n’est formée que d’individus eux-mêmes toujours-déjà intégrés à une société de laquelle ils dépendent et à l’élaboration de laquelle ils contribuent. On ne peut donc penser l’individu sans la société et réciproquement. «Individualiste», ici, est à prendre comme une valeur. Et comme une valeur produisant de réels effets sociaux, notamment d’individuation. Cela ne renvoie donc pas à une simple idéologie alternative ou à une vague et illusoire conception de la vie en société.

2 À propos du «lien social». Certes, on a dit déjà beaucoup de choses sur cette notion, ou plutôt, cette métaphore sociologique. Bien sûr, comme nombre de métaphores, la métaphore ligamenteuse appliquée au social est trompeuse. C’est souvent à tort que l’on recherche la force du lien dans les marques qu’il laisse ou dans ses manifestations phénoménales, ses formes visibles, concrètes, en quelque sorte. Tous les amateurs de Westerns le savent, ce ne sont pas les cordes les plus grosses, les nœuds les plus voyants, qui retiennent le mieux le prisonnier. L’habile cowboy arrive toujours à se libérer des liens qui l’entravent. De ce point de vue, on peut penser que tous ceux qui cherchent, d’une manière ou d’une autre, à restaurer le lien social par des mesures formelles plus ou moins spectaculaires, sont généralement en train d’abandonner la proie pour l’ombre. En la matière, on peut rester durkheimien pour penser que ce qui attache le plus est peut-être ce qui est le moins visible. Mais on n'oubliera pas, par ailleurs, qu’il y a des manifestations publiques dont le sens est de manifester ce qui relie les individus sociaux entre eux; que des rituels sont nécessaires pour réactiver les mythes fondateurs d’une communauté; que la commensalité suppose que l’on se mette à table… De ce point de vue encore, on peut dire que le religieux– au sens étymologique du terme– est bien au principe du social.Cela dit et au-delà de la métaphore, l’idée de lien est elle-même à préciser. D’abord faut-il l’entendre singulièrement. C’est-à-dire comprendre qu’un seul principe existe, une seule modalité de liaison. Ce qui entraînerait pour l’individu qu’il est lié, soit délié. Depuis Robert Castel, on dit affilié ou désaffilié. Qu’importe le glissement sémantique qui surcharge le ligament du poids d’un fils, c’est l’idée selon laquelle tout individu se trouve, par définition donc, tenu dans l’ensemble collectif par un seul principe ou, si l’on veut, qu’une seule modalité y préside. C’est cette idée qui doit retenir notre attention. Bref, et en un mot, tout cela ne tiendrait qu’à un fil. Et, lorsque cela ne tient qu’à un fil, cela paraît toujours plus fragile. Encore que, à l’heure des nanotechnologies, il faudrait peut-être revoir la question! En tout cas et pour ce qui nous intéresse, s’esquisse ici une conception d’après laquelle une seule appartenance ou, pour mieux dire, l’appartenance à une seule forme de socialité autoriserait l’inclusion, l’intégration de l’individu au tout social. Le raisonnement logique qui sous-tend tout cela est celui de la transitivité de l’implication: [(p => q) ^ (q => r)] => (p => r), comme elle s’écrit dans la logique des propositions.Pour le dire autrement, traduire la métaphore du «lien» en principe logique de l’implication revient à comprendre le thème de cet article de la manière suivante: si un individu lambda appartient à un groupe, un ensemble, une catégorie… et si ce groupe, ensemble, catégorie… lie à la société, alors l’individu lambda est lié à la société, est intégré au tout social. Du coup les questions deviennent-elles celles de savoir à quelle condition cet individu lambda va pouvoir être considéré appartenir à un groupe, ensemble, catégorie… pensé comme condition nécessaire et suffisante d’intégration au tout social. Et, subséquemment, quels sont les groupes, ensembles, catégories qui vont nécessairement et suffisamment lier à la société.Toutefois, avant de s’engager éventuellement dans cette voie, notons que l’idée du «lien social» peut s’entendre encore de manière plurielle. D’ailleurs, bien souvent, on emploie le pluriel, «liens sociaux», pour désigner la configuration d’éléments qui produisent un type d’attachement, un mode d’intégration dans l’ensemble sociétal. La pluralité, ici, souligne avant tout la complexité du phénomène. Car si l’effet induit, l’intégration au tout social donc, est relativement facile à repérer– encore que, semble-t-il, ce ne puisse se faire que normativement–, les modalités par lesquelles se trouve produit l’effet sont autrement difficiles à cerner.En fait, ce qui semble se jouer ici est bien plutôt la conception que l’on se fait du social lui-même. Est-il une mécanique dans laquelle telle cause produit tel effet: telle appartenance, telle intégration? Telle non appartenance, telle non intégration? Obéit-il, différemment, à des procédures plus complexes d’intrication de séries causales, de compensation d’effets, voire d’équivalents de mouvements browniens aux effets homéostatiques? Peu de monde osant proclamer qu’un principe d’entropie gouverne finalement tout cela!

3 Il convient de rappeler ici les analyses conduites par Albert O. Hirschman (1970).

Wonderbra MULTIPLUNGE EVERYDAY Soutiengorge à bretelles amovibles hautfarben 5l48fsx

Pour citer cet article

Référence électronique

Michel Messu , « Qu’est-ce qu’avoir une appartenance dans nos sociétés dites individualistes? », [En ligne], Théories et recherches, mis en ligne le 06 juillet 2011, consulté le 10 juillet 2018. URL: http://journals.openedition.org/sociologies/3543

Haut de page

Université de Nantes et GEPECS (EA 3625) - Université Paris Descartes, Axe Politiques sociales et Solidarités en Europe ; Directeur de Recherche au CREDOC, France - michel.messu@wanadoo.fr

Connexion

khujo ANTONELLE Tunique honey lVMwSzTD

ONLY TONNI Jean boyfriend dark blue denim 4pHq4
» Lee BOYFRIEND Chemisier cloud dancer hLJ1k8jpLK
» Se Détendre » Témoignages mariage

Retrouvez ici des témoignages de futures mariées ou de jeunes mariées qui viennent vous parler de leurs préparatifs mariage, ou de leur mariage en général.

Certaines histoires sont émouvantes, d'autres son énervantes, certaines mariées vous donneront des conseils éclairés, d'autres vous diront ce qu'elles regrettent ou au contraire ce qu'elles ont adoré pour leur D-DAY... toutes les bride-to-be vivent cette année d'organisation à leur façon.

Alors si vous avez envie (ou besoin) de partager votre histoire avec d'autres futures mariées qui sont peut-être dans le même cas que vous, le blog vous est grand ouvert. Que votre récit soit marrant ou triste, que vous ayez besoin de recevoir des conseils ou d'en donner, n'hésitez pas.

Vous pourrez parler de l’organisation de votre mariage, de vos soucis avec votre famille, belle-famille, des conflits avec vos témoins ou diverses personnes de votre entourage. C'est VOTRE rubrique, elle vous est totalement dédiée.

N'hésitez pas à donner votre opinion ou à interagir avec elles par le biais des commentaires. Et si vous souhaitez participer Mascara Robe de cocktail champagne PBVrIPFk
que vous pouvez déposer votre témoignage de mariée.

by: La Mariée en Colère

Selected Femme SFTUNNI SMILE 3/4 DRESS Robe dété scarab GBZne

Vous aurez beau essayer d’anticiper tout pour le jour de votre mariage, il y aura toujours des imprévus. Si je peux vous donner un conseil : voyez «large» pour votre planning. N’hésitez pas à donner rendez-vous une demi-heure plus tôt à vos prestataires ainsi qu’à toutes les personnes importantes que vous voulez absolument à vos côtés. Choubi a été déçue par la maquilleuse qui devait

[ Lire la suite ]

by: La Mariée en Colère

Dans quelques mois Cabs et son chéri se diront Oui. Mais aujourd’hui, la future mariée en a marre de ses préparatifs de mariage. Manger mariage, parler mariage, rêver mariage… alors qu’elle est bien consciente que réussir ce jour signifie tout autre chose. Voici son témoignage. {Témoignage} Souris, c’est le plus beau jour de ta vie ! Coucou à tous et à toutes. Je me présente

[ Lire la suite ]

by: La Mariée en Colère

Vanessa et son chéri sont en pleineorganisation de mariage. Seul hic, Monsieur le futur marié n’y met pas vraiment (du tout) du sien. Voici la question de Vanessa. {Témoignage} Suis-je la seule à avoir un futur mari qui m’énerve !!! Bonjour à toutes et à tous, Je m’appelle Vanessa, j’ai 26ans. Je vais bientôt me marier avec G., nous aurons 2 mariages. Celui à la

Services et produits

Newsletters

Mentions légales

Contact

Le site utilise des cookies. Si vous continuez à l'utiliser, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Naketano veste en sweat zippée dark grey melange gahRMwu9
En savoir plus